recette

L’épiphanie en Europe

En cette période de galettes des rois, je me demandais si nos voisins européens la fêtait aussi et de quelle manière. Voici un petit tour d’horizon avec quelques recettes traditionnelles.

world-1264062_1280

En Italie : traditionnellement c’est Befana, la sorcière de l’épiphanie qui vient distribuer jouets et bonbons aux enfants sages. Elle signifie aussi la fin de la période de Noël. Pas de galettes des rois ici mais des petits gâteaux à l’orange en l’honneur de Befana : les Befaninis.

En Espagne : c’est ici, aussi important que Noël, d’ailleurs c’est le 6 janvier que les enfants reçoivent leurs cadeaux. On déguste une brioche des rois : le roscon de reyes dont voici la recette.

Ingrédients
-450g de farine
-75g de beurre
-75g de sucre
-25g de levure délayée dans 15cl d’eau
-2 cuillères de zestes de citron
-2 cuillères de zestes d’orange
-2 œufs plus 1 blanc
-1 cuillère de fleur d’oranger (ou Cointreau ou Grand Marnier)
-1 pincée de sel
-Fruits confits
-Amandes effilées
-1 fève (dans la tradition une pièce d’argent)

Préchauffez le four à 180°. Versez la farine et le sel dans un grand saladier. Faites un puit et versez la levure délayée. Mélangez et laisser reposer 15mn. Battre le beurre et le sucre. Mélangez les zestes, la fleur d’oranger et les 2 œufs dans la pâte. Pétrir jusqu’à ce que le mélange devienne lisse, puis ajoutez  le mélange beurre/sucre et pétrir à nouveau. Mettez la pâte à lever dans un endroit chaud pendant 90mn. Pétrir sur un plan de travail fariné, insérer la fève à l’intérieur et formez un boudin avec la pâte. Refermez la pâte afin de former une couronne. La déposer dans un moule à manqué fariné en forme de couronne. Laissez reposer 90mn à nouveau. Brossez la couronne à l’aide du blanc d’œuf battu et décorez à l’aide de fruits confits et d’amandes. Passez au four pour 30 à 35mn.

 

L’Allemagne : die dreikönigstag. Dans les régions catholiques vous pourrez voir des groupes d’enfants porter l’étoile de Bethléem. Ils viennent frapper aux portes des maisons, chanter et récolter des dons pour des associations. Puis ils bénissent votre maison, et écrivent une suite de lettres qui correspondent aux initiales des rois mages mais également « le Christ bénis ta maison ». Ici non plus pas de galette mais le dreikönigskuchen, une brioche à l’orange et aux épices. Ca tombe bien pour le petit déjeuner j’adore les brioches !

Ingrédients :
-60g de beurre
-500g de farine
-1cc de sel
-100g de sucre
-20g de levure fraîche
-2,25dl de lait
-1 œuf
-50g de raisins secs
-zestes d’une orange
-œuf pour la dorure et amandes effilées

Faire fondre le beurre. Mélanger la farine, le sel et le sucre. Former un puit. Délayer la levure dans le lait puis ajouter le beurre. Verser cette préparation et l’œuf dans le puit puis pétrir. Incorporer les raisins secs (que j’ai préalablement laissé gonfler dans un peu d’alcool à base d’orange) et les zestes d’orange. Couvrir la pâte d’un torchon et la laisser lever durant environ 2 h dans un endroit tiède pour qu’elle double de volume.

Prélever 280 g de pâte et former une boule sur un peu de farine. La disposer au centre d’une plaque recouverte de papier sulfurisé. Diviser le reste de la pâte en huit parts identiques et former des boules. Répartir les petites boules autour de la grande en laissant un léger espace. Couvrir la galette et la laisser reposer 30 min.

Préchauffer le four à 190 °C. Battre l’œuf et en badigeonner la galette. La parsemer d’amandes effilées et de sucre grêle puis la faire cuire au milieu du four durant 25-30 min. La sortir et la laisser refroidir.

three-king-cake-1958105_1280

Les pays scandinaves : petite précision car en Norvège et au Danemark on ne fête pas les rois. En revanches ils sont fêtés en Islande, Suède et Finlande où on la fête ; c’est un jour férié. En Finlande et en Suède, il n’y a pas de tradition à proprement parler et l’épiphanie ne marque pas ici la fin des festivités et décorations de Noël qui sont prolongées jusqu’au 13 janvier. En Islande, l’épiphanie est appelé le « treizième », nombre de jours qui séparent Noël et le 6 janvier. Les festivités se terminent par un feu de joie qui conclue officiellement la période de Noël.

 

Angleterre : appelée Twelfth Night, la douzième nuit, nombre de nuits entre Noël et l’épiphanie. Et on y mange le Twelfth night cake ! Et comme décidément je suis gourmande voici la recette :

Ingrédients :
-60g de beurre ramolli
-60g de sucre
-1 jaune d’oeuf moyen
-1 cuillère à soupe de rhum
-60g de poudre d’amande
-500g  de pâte feuilletée
-1 oeuf battu, pour le glaçage
-sucre glace, pour le glaçage
-1 feuille de cuisson

 

Faites préchauffer le four à 220°C. Battre le beurre et le sucre jusqu’à obtenir une consistance mousseuse, puis y mettre le jaune d’oeuf et le rhum ainsi que la poudre d’amandes.

Coupez la pâte en deux ; étalez chaque morceau et découpez les en un cercle de 25cm chacun. Avec le reste de pâte, découpez plusieurs bandes d’environ 1 cm de largeur. Placer un cercle de pâte sur une plaque recouverte de papier cuisson. Répartir la farce d’amandes au centre. Placez le second cercle de pâte sur le dessus et appuyez sur les bords pour les souder.

Faites un petit trou au centre de la pâte, puis utilisez la pointe d’un petit couteau bien aiguisé pour faire des lignes semi-circulaires du centre vers le bord de la pâte.

Cuire le gâteau pendant environ 30 minutes. Retirez le gâteau du four et saupoudrez le sucre glace, puis remettez au four pendant encore 5 à 10 minutes jusqu’à ce que le sucre soit fondu. Servir le gâteau tiède ou froid.

 

La Grèce : ici c’est plutôt le baptême du Christ qui est fêté ainsi on bénit les eaux en y lançant une croix, rapportée par des jeunes qui plongent dans l’eau. Celui qui aura rapportée la croix sera béni et chanceux toute l’année. Pas de galettes des rois mais un repas partagé en famille. Plus pour la nouvelle année les grecques préparent une vassilopita, gâteau traditionnel dans lequel on y cache une pièce.

 

Voilà pour ce petit tour d’Europe. Je ferais un petit edit sur l’article lorsque j’aurais eu le temps de faire te tester les recettes, je n’ai pas trop eu le temps et je voulais que l’article sorte avant la fin de la période des galettes. N’hésitez pas d’ailleurs à les tester et à me faire un retour.

 

Valentine

A lire aussi : Mars 2018Février 2018, Saint Valentin pour doudou voyageur, Sorties automnales.

Crédits photo : pixabay.com

 

5 réflexions au sujet de “L’épiphanie en Europe”

  1. merci pour toutes ces petites infos. Mis a part l’espagne que je connais assez et qui est très fêté je ne connaissais pas du tout ce qui se passait dans les autres pays. Merci pour cette jolie découverte… Ps: ma galette préférée est la briochée.
    j’adore trouver les fèves j’aime quand elles sont originales.
    Ici chez les catalans, dans nos galettes on peut trouver le « Caganer » un personnage qui fait caca. On le retrouve aussi dans toutes nos crèches !! voila pour l’anecdote haha !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s